Christophe Naigeon



Christophe Naigeon participe à la 25e Fête du livre d'Autun, le samedi 21 et le dimanche 22 mai 2022

image : /upload/Annee 2022/FDL 2022_Fiches_Auteurs/F_2022_Naigeon_C_portrait_PC_LIGH.jpeg

Christophe Naigeon, né en 1951, diplômé du Centre de Formation des Journalistes et le l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, journaliste et documentariste de radio et de télévision, a travaillé deux ans en Asie du Sud-Est à la fin de la guerre, puis en Afrique pendant vingt-cinq ans. Il y a tenu la chronique de la vie quotidienne loin des capitales, mais aussi rendu compte et tenté d’expliquer les crises qui en étaient le lot quotidien : désastres naturels, famines, épidémies, guerres. De 1995 aux premiers temps du XXIe siècle, il a couvert de nombreuses zones de conflit, du Rwanda au pays Zoulou, du Tchad à l’Angola, terminant ce périple par le Libéria où se déroulait une guerre civile hors-normes.
Bien qu’il y soit retourné trois fois pour de longs séjours, le film de 90 minutes qu’il a finalement réalisé, suite de scènes et de témoignages sans commentaires, n’offrait aucune clé pour en comprendre les causes profondes. Alors, abandonnant le journalisme, il a écouté la voix d’un des seuls témoins qui y tenait des propos cohérents : « Les raisons de nos malheurs se trouvent aux États-Unis au XIXe siècle ». Après plusieurs voyages en Amérique où il a travaillé avec les historiens de ce pays fondé en 1822 par des esclaves libérés, après avoir suivi une formation de chercheur « pour apprendre à interviewer les morts », au lieu de produire une thèse, il s’est lancé dans l’écriture de fiction, très près de l’Histoire, dans deux romans où toute ressemblance avec des personnages, des événements et des lieux ayant existé n’a rien de fortuit. Un troisième et dernier volume de sa trilogie libérienne est en préparation.

Cette année il présentera MAMBA POINT BLUES édité aux Presses de la Cité et sorti en août dernier.

Ses autres ouvrages :

LIBERIA, Tallandier 2017, sera réédité aux Presses de la Cité en septembre 2022

Livres d’histoire co-écrits avec Djinn Naigeon

  • Sémaphores de Méditerranée, Gerfaut, 2013
  • Histoire de la plaisance à Sète, Foxtrot Livres, 2014
  • La Mer et ses reflets d’argent, Foxtrot Livres, 2015
  • Histoire de Sète, L’An Demain, 2021

image :  /upload/construction.jpg
Des tranchées d'Argonne à Monrovia en passant par Dakar, New York et Paris, une fresque romanesque puissante qui court d'une guerre mondiale à l'autre, rythmée par les accents vibrants du jazz.

1918. Percussionniste virtuose à l'école des djembés de Gorée, Jules, interprète du régiment de Noirs américains sur le front de cette France ravagée qu'il ne connaît qu'à travers Maupassant, vit à l'aube de l'armistice un amour éphémère avec l'épouse d'une " gueule cassée ". Ce souvenir indélébile l'accompagnera après la guerre dans son long périple à travers l'Amérique bouillonnante des Années folles, quand il rejoint le jazz-band de ses anciens compagnons de guerre, en tournée dans le Sud raciste, puis triomphe au célèbre Cotton Club de New York.

Sa vie croise celle de Joséphine Baker qui l'emmène, avec sa Revue nègre, à Paris où l'amitié qu'il scelle avec l'écrivain-espion Graham Greene les entraîne dans une périlleuse expédition en Afrique. Ils iront jusqu'à Monrovia, capitale du Liberia, sur les traces de Julius Washington, l'arrière-grand-père de Jules, premier grand reporter photographe noir américain. Alors que de nouveau une guerre s'annonce, Jules s'installe à Mamba Point, dans la maison de Julius, l'homme qui a tenté de révéler la véritable histoire de ce pays : celle de ces esclaves affranchis envoyés en Afrique pour bâtir une nation libre. Un rêve devenu cauchemar.   (source :  FNAC)