Alissa Ganieva



Alissa Ganieva participe à la 23ème Fête du Livre d'Autun, les 4 et 5 avril 2020

Alissa Ganieva a travaillé comme rédactrice-pigiste au journal Nezavissimaïa Gazeta2.

Elle est devenue membre du Comité de rédaction de la revue « études littéraires » en 2008 et a été publiée en tant que critique littéraire pour divers périodiques russes - magazines Problèmes de la littérature, Design, Études littéraires, Novy Mir, Oktyabr, Snob, le journal La littérature russe, NG-Ex Libris3.

Vainqueur du prix littéraire « Début » pour sa nouvelle Salam, Dalgat ! qui retrace le quotidien d'un jeune homme à Makhatchkala, capitale du Daghestan. Cette nouvelle a provoqué des débats notamment au Daghestan, qui est une région assez traditionaliste.

Quelques unes de ses publications : 

  • 2012 : Montagne de vacances
  • 2013 : Salam, Dalgat !
  • 2017 : La montagne du festin

Elle a été lauréate de très nombreux prix : 

  • Lauréate du prix de l'hebdomadaire « La littérature russe » avec « Au début le plus excitant » (2005).
  • Prix du diplôme pour « La rose cristal de Viktor Rozov » (2007) et le Prix littéraire Volochine (2007, 2009).
  • Vainqueur du Prix littéraire Gorki avec « Pensées intempestives » (2009)4.
  • Lauréat du prix de la revue « Octobre » en critique littéraire (2009).
  • Lauréate du prix « Début » avec « Une grande prose » sous le pseudonyme de Gulla Hiratchev (2009)5.
  • Lauréate du prix jeunes « Triumph » pour de la fiction (2010)4.
  • Finaliste du prix littéraire Iouri Kazakov pour la meilleure histoire de l'année (2010).
  • Finaliste du prix littéraire Ivan Petrovitch Belkine pour le meilleur roman de l'année (2010).

Page Facebook de Ganieva