Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
17 janvier 2018


  Ecouter lire 
   Le Carnaval des Z'animals 
14 janvier 2018

 

  Graines d'écrivains 2018
date limite : 31 janvier 2018 

 


Recherche

Anne Percin

Anne Percin a participé à la  Fête du Livre d'Autun, en 2007 et  2015 
  Elle était présente à la 20ème édition, les 8 et 9 avril 2017
 
 
 
 

Anne PERCIN est titulaire d'un master de Littérature comparée (consacré au mouvement Dada) et enseignante en Lettres. Après des années dans la banlieue de Strasbourg puis de Paris, elle choisit de vivre désormais à Etang-sur-Arroux.

Elle a publié son premier roman en 2006 Point de côté (Th. Magnier) et poursuit son métier de professeur en parallèle. Elle publie également dans la revue Hétérographe.

Ses romans pour la jeunesse (principalement pour grands adolescents) développent les thèmes de la solitude, de la différence et de l'exclusion. L'amour, l'espoir et la dérision n'en sont jamais loin. L’humour non plus, comme l’a prouvé la trilogie à succès parue entre 2010 et 2012, Comment (bien) rater ses vacances (Rouergue, coll. DoAdo).

  

Démarrant comme une comédie sociale, le nouveau roman d’Anne Percin   Sous la vague, paru en 2016, bascule progressivement dans une fable fantaisiste et décalée. Une nouvelle veine pour cette auteure appréciée en littérature générale comme en jeunesse.

On lui doit aussi Né sur X (Th. Magnier) et L'âge d'Ange (L’Ecole des loisirs), prix des Dévoreurs de livres 2010, et de nombreux autres titres, dont chez Rouergue, Comment gérer sa love story (2011), Comment devenir une rock star (ou pas) (2012), Western Girl (2013), Le jour du slip (2013)…   

  Opposée à tout étiquetage, elle ne se définit pas comme auteur pour la jeunesse, et cherche à établir des passerelles entre les classifications de genre. Ses romans adultes, marqués eux aussi du sceau de l’adolescence, poursuivent et développent ses thèmes de prédilection.

Romans jeunesse et adulte ont été couronnés de nombreux prix dont le Prix Jean Monnet des Jeunes Européens pour Bonheur Fantôme, et le Prix Chronos qui récompense une oeuvre qui fait le lien entre les générations. Le Premier été (Le Rouergue, 2012) a reçu le prix Biblioblog, et a été adapté pour la télévision par France 3 avec Romane Bohringer. À la rentrée de septembre 2014 est sorti Les singuliers, roman épistolaire.