Menu
Partenaires
A l'affiche

  Eve ou la folle tentation 


   Musée Rolin
du 23 juin au 15 octobre 2017
 

 

   Arts et livres en Ouche 

 
    30 septembre et 1er octobre 
Bligny-sur-ouche

 

Un soir, un livre 
   16 octobre 2017

 

 


 


 

 


Recherche

Richard Bohringer

Richard Bohringer a participé à la 12ème Fête du Livre d'Autun, les 18 et 19 avril 2009.

Richard Bohringer est comédien, dramaturge, éditeur, scénariste, producteur, musicien, chanteur. Il est l'auteur de plusieurs best-sellers : C'est beau une ville la nuit (Denoël 1988), qu'il a adapté lui-même au cinéma (2006), Le Bord intime des rivières (Denoël 1994) et L'Ultime Conviction du désir (Flammarion 2005). Carnet du Sénégal, paru en 2007 aux éditions Arthaud, s'est vendu à plus de dix mille exemplaires.

 

 Richard Bohringer lors de la Fête du Livre d'Autun en avril 2009

 

Au cinéma Arletty, samedi 18 avril 2009, projection du film "C'est beau une ville la nuit"
suivie d'une rencontre avec Richard Bohringer

Bouts lambeaux (Arthaud, 2008) : «Je voulais les débuts de la vie avec les mots le début des mots dans ma vie j'avais vingt ans je voulais écrire le plus beau des poèmes. Rimbaud avait déjà fait le boulot. Alors j'ai fracassé la vie. Je voulais le jus. Le jus divin. Celui qui donne des ailes aux mots. Jamais découragé. C'est trop beau les mots. C'est trop fou. Les années ont passé. J'ai vécu l'attente du génie. Jamais venu. Juste une fleur a poussé en moi. J'ai pris la fleur et voilà tout. Il y avait tellement de monde en moi, d'humain croisé, raté parce que c'était pas le jour et tu te rajoutes une gamelle en te disant que tu t'étais levé con et qu'il y avait de fortes chances que tu te recouches aussi con.
Je voulais faire ce film aussi. Des jours je voulais fort et d'autres un peu moins. C'est Denis mon pote, celui qui jouait au rugby. Qui jouait bien même très bien, c'est lui c'est de sa faute et de la merveilleuse foi du groupe Aventures pour son incroyable énergie et amour que ce putain de film existe. Alors chaque jour avec des bouts de papier des bouts-bouts de mémoire des acteurs oh Dieu combien habités — pas de petits, que des humains brûlants. Et puis la lumière si belle par instant. Chef Dominique merci. Merci la vie. Tous les jours construire se laisser instruire par l'inspiration. Faire un joli film. Et se faire détruire dans les couloirs par des spadassins du royaume des ignares» Richard Bohringer.