Menu
Partenaires
A l'affiche

Un soir, un livre 
  25 juin 2018

 

  Dégustation littéraire 
  Mercredi 4 juillet 19h30
   Cellier de Benoît Laly 


 Avec le groupe Ecouter Lire 
  PRESENTATION



    Biennale d'art 
    contemporain 

Du 7 juillet au 26 août 
  Dossier de presse 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche

Pierre Terrier

Pierre Terrier a participé à la 21ème Fête du Livre d'Autun, les 7 et 8 avril 2018.

 

Né en 1945 dans le Jura, de parents éleveurs de vaches laitières, Pierre Terrier devient ingénieur agronome en 1970, diplômé de l’Institut d’administration des entreprises en 1973, il est licencié en philosophie en 2007. Après des débuts professionnels dans une organisation d’aménagement rural, il est employé par la chambre d’agriculture de Saône-et-Loire dont il assure la direction de 1989 à 2005. Conseiller municipal de Mâcon en 1989, puis adjoint au maire de 1993 à 2001, il est élu conseiller régional de Bourgogne de 2004 à 2010, président de la commission agriculture-environnement.

Philippe Terrier présente à la Fête du Livre son livre Vers la 2ème Révolution Verte paru aux Editons de l’Armançon en février 2018.
Vers 1850, le monde rural représentait 80 % de la population française et l’agriculture assurait l’essentiel des emplois. Le développement de l’industrie et la mécanisation progressive de la production agricole entraînent une diminution, d’abord lente, puis spectaculaire à partir de 1945, de la place de l’agriculture. L’usage croissant des engrais chimiques et des produits phytopharmaceutiques permet à la France, de déficitaire qu’elle était jusqu’en 1970, de devenir exportatrice agricole. Sous l’influence des crises alimentaires, le contrat de confiance production-consommation est rompu à partir des années 1980. La Saône-et-Loire, véritable maquette de l’agriculture française, constitue un excellent laboratoire d’observations des transformations que l’agriculture a connues. Les richesses de la biologie et l’utilisation des nouvelles ressources issues de l’ère du numérique, assureront les piliers de la révolution verte qui s’engage. L’agriculture a un avenir.