Menu
Partenaires
A l'affiche

  Un soir, un livre 
  4 septembre 2018


 

  22ème Fête
du Livre
d'Anost

  Programme 

 
    Biennale d'art 
    contemporain 

Du 7 juillet au 26 août 
  Dossier de presse 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche

Patrick Eudeline

Patrick Eudeline a participé à la 21° Fête du Livre d'AUTUN les 07 et 08 avril 2018
 
Patrick EUDELINE se définit lui-même comme chanteur, guitariste, dandy punk, écrivain « gonzo », et romancier.
 
Il suit les cours de Julia Kristeva, et en 1975, il fait la rencontre du romancier américain William S. Burroughs, qui lui écrit une chanson qu'il interprète à Marrakech. C'est avec ses publications dans Best, un magazine populaire (dont le tirage atteindra 185 000 exemplaires en 1980, et qui disparaît en 1994) que Patrick Eudeline atteint la notoriété. Il participe à faire découvrir, dans son style journalistique très personnel, qualifié par lui-même de journalisme gonzo, le monde du rock. Il a écrit pour Hara-Kiri, pour Rock & Folk, Actuel, Technikart, Paris Match...

Chanteur et guitariste du groupe Asphalt Jungle, qui a été l'un des premiers groupes de punk rock formés en France en 1977, il demeure aujourd'hui une figure unanimement respectée du monde du rock. À l'époque, il a également joué dans quelques formations de courte durée comme Angel Face ou Strike Up, avant de poursuivre une carrière solo.

Il participe à plusieurs albums, et un album seul, Mauvaise étoile, paraît en 2006. Le vidéo-clip du single Mauvaise étoile a été réalisé par Virginie Despentes. La même année, il a produit Passe ton bac d'abord, premier témoignage discographique de la génération « babyrocker ».
Figure du dandysme parisien, il s'intéresse de plus en plus à la mode et à l'histoire de l'esthétique et écrit sur ce thème dans la presse féminine française.
 
Il a aussi tenu quelques rôles au cinéma et au théâtre, notamment dans Baise-moi de Virginie Despentes et Tel père telle fille d'Olivier de Plas.
Il a également été, de 2002 à 2008, directeur littéraire d'une collection aux Éditions Scali.
 
Romancier, il a côtoyé, outre Kristeva, Burroughs, Despentes, aussi Sollers et Houellebecq.
Il a publié notamment Gonzo : écrits rock, 1973-2001 (Denoël, 2002), et plusieurs romans : Dansons sous les bombes (Grasset, 2002), Soucoupes violentes (Grasset, 2004), Rue des Martyrs (Grasset et Fasquelle, 2009), Vénéneuse (Flammarion 2013).
Il vient nous présenter Bowie, l’autre histoire, et une nouveauté, Les Panthères grises (éditions de la Martinière).
Il y a eu les Chaussettes noires, il y a eu les Blacks Panthers. Voici désormais venu le temps des Panthères grises. Ils ont soixante ans et plus beaucoup de scènes underground à électriser. Reformer le groupe le temps du mariage de l’un de leurs petits-fils, ce n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un grand rêve. Mais c’est le seul qu’il leur reste. Les panthères ont blanchi, les panthères tournent en rond. Jusqu’au jour où l’on leur promet le casse du siècle. Que faire de ce monde qui les attend ?
« Les romans de Patrick Eudeline, je les ai tous, je les lis tous. » Virginie Despentes